• Solidarité avec les militants indépendantistes Bretons !

     
    Halte à l'acharnement judiciaire et politique contre Gaël, Paskal et Kristian !
     
    Au cours de l'année 1999-2000 plusieurs dizaines de personnes furent arrêtées, et parfois incarcérées dans le cadre des enquêtes sur les attentats revendiqués ou attribués à l'Armée Révolutionnaire Bretonne.
    Beaucoup passèrent entre quatre et cinq ans en détention préventive dans l'attente d'un jugement. A l'issue de ce jugement qui survint en mars 2004, plusieurs d'entre eux (c'est le cas de Paskal Laizé et Kristian Georgeault) revendiquèrent leur appartenance à ce groupe clandestin et furent condamnés en conséquence. D'autres comme Gaël Roblin furent condamnés pour des faits relevant de délit, pour simple contact avec des militants clandestins. Au final, sa peine de prison sera inférieure  au  temps de détention préventive. Tous furent acquittés de toute participation directe ou indirecte à l'attentat de Quévert qui couta la vie à une jeune employée en avril 2000.
    Kristian, Paskal et Gaël  sont depuis libres après avoir effectués une longue peine. Ils ont repris tous les trois leur place dans la société bretonne.
     
    Tous les observateurs (avocats, journalistes, public...) présents au moment du proçès soulignèrent l'absence totale d'éléments laissant penser à leur implication dans cette action. La cour en tira toute conséquence en les acquittant de ce fait (entre autres).
    Pendant des années leur mise en examen pour cet attentat avait permis de  les salir et de justifier de leur long emprisonnement préventif.
    10 jours après ce verdict le parquet général décidait de faire appel de cette décision qui était pour lui un véritable camouflet. Toutefois, dans sa précipitation, le parquet ne fit appel que contre trois des acquittés et seulement pour une partie des  faits jugés. Cela semble pour beaucoup d'observateurs se situer une fois de plus aux marges de la légalité judiciaire. C'est pourquoi le parquet a attendu, hésité plus de quatre ans avant d'audiencer ce nouveau procès en sorcellerie qui concerne notamment l'attentat de Quévert !
     
    Il se déroulera du 17 au 28 novembre prochain devant la cour d'assises spéciale à Paris.
     
    Pourquoi cet acharnement contre ces trois militants ?
     
    Il s'agit, bien sur, pour le procureur de la République Française d'essayer d'effacer l'humiliation subit lors de l'acquittement de mars 2004.
    Ce procès s'inscrit de plus dans un contexte de répression généralisée contre tout ce qui conteste l'ordre Sarkozyste.
    De plus, ces trois militants indépendantistes n'ont rien renié de leurs convictions. Ils ont continué à s'engager publiquement en faveur du droit du peuple breton à décider librement de son avenir, ils ont été de nombreuses mobilisations sociales et politiques (y compris au niveau électoral) contre la casse des services publics, la dérèglementation du droit du travail, la défense de l'environnement, et de toutes les initiatives antisarkozy.
    Peut être ne partagez vous pas toutes leurs options politiques, mais on ne peut rester les bras croisés alors que ces militants risquent des années de prison pour des faits auxquels ils n'ont pas participé, alors même que l'accusation semble prendre quelques libertés avec le droit.
     
    C'est pourquoi nous vous invitons à vous mobiliser :
     
    - en participant aux réunions d'information du comité de soutien à Gaël, Paskal et Kristian dans votre ville ou secteur.
    - en participant à la manifestation de soutien qui aura lieu le 15 novembre à 14h30 à Rennes place du parlement de Bretagne.
    - réunion d'information le jeudi 23 novembre à l'université de Rennes 2 batiments F à 18h30 (en présence de Gael).
    - en faisant un don ou optant pour le prélèvement mensuel à Skoazell Vreizh (le Secours Breton) qui prend en charge depuis 1969 la solidarité financière avec les militants poursuivis ou emprisonnés pour leur engagement en faveur des droits du peuple breton.
     
    Site du Secours Breton (Skoazell Vreizh) : http://www.skoazell-vreizh.org/

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lann ar ster
    Samedi 18 Octobre 2008 à 00:18
    Solidarité avec les prisonniers politiques bretons
    La marche en avant des bretons est commençée et rien ne l'arrêtera.Le sentiment d'appartenance à un peuple ,une culture , une langue ,une histoire se développe inexorablement parmi les habitants.L'avenir nous appartient,nous sommes confiants et ce n'est pas les procès ou les années de prison qui briseront notre volonté d'être ce que nous sommes!L'état français a perdu!Nous sommes déjà des dizaines de milliers à nous être libérés de son emprise intellectuelle.Le temps travaille pour nous,nos rangs grossissent année après année.Plus l'état français cherche à détruire ce qui fait notre spécificité plus les habitants de ce pays ouvrent les yeux.Pour un breton emprisonné c'est cent bretons qui se réveillent.J'espère toujours être de la génération qui verra arriver le jour de la délivrance,et j'utilise le maximun de mes capacités pour cela,mais si je ne devais pas le voir,tant pis! Mes enfants le verront pour moi!!! J'en suis absolument convaincu! Nous sommes et seront irréductibles pour des siècles et des siècles.Jamais personne ne pourra m'imposer quoi que ce soit si je ne l'accepte pas.
    2
    JEGOU
    Samedi 8 Mai 2010 à 16:47
    re
    que devenons nous???? il faut faire valoir notre autononomie, ne baissez pas les bras!!!! continuez le combat!!!!! moi ancien legionnaire mais breton!!!! ne a pont l abbe29!!!! vous avez mon e mail contactez moi!!!
    3
    prigent
    Jeudi 14 Juin 2012 à 19:35
    je suis breton et pas francais
    il nous force a parler leurslange il veulent quon obéisse il faut se révolté.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :